La première fois... Et les fois d'après

Prendre soin de soi

Ajouter aux favoris
La première fois... Et les fois d'après

Crédit photographique : Angela Roma - Pexels

La première fois (comme toutes les autres) doit être un acte consenti par les personnes concernées. Il ne doit y avoir ni pression, ni contrainte, ni violence. La confiance, le respect et la bienveillance sont aussi importants.

Prêt·e ou pas ?

C’est tout à fait normal de te poser tout un tas de questions sur ta sexualité. Et encore plus si c’est la première fois ! Ce qu’il faut savoir, c’est que si c’est le bon moment, tu le sens. Ce n’est pas une question d’âge ou de sentiments. Mais attention ! Tu peux te sentir prêt·e avant et ne plus le vouloir ensuite. Dis-le sans crainte. Ne t’oblige surtout pas à le faire si finalement tu ne veux plus. Le consentement mutuel est la chose la plus importante qui soit. Donc tu peux arrêter l’acte à n’importe quel moment.

Comment s’y prendre ? 

Il n’y a pas de bonnes pratiques. Il faut suivre tes envies et celles de l’autre sans avoir peur de communiquer sur vos ressentis. Si une chose ne te plaît pas, qu’il te faut plus de temps ou que tu veux ralentir le rythme, c’est ok. Mais n’oublie pas d’être aussi à l’écoute de ton, ta ou tes partenaire·s. La discussion et la communication t'aideront tout au long de ta vie sexuelle, peu importe tes partenaires. Tu peux aussi en parler avec tes parents, tes ami·e·s ou un·e professionnel·le de santé.

Il faut impérativement te protéger. Et le meilleur moyen est le préservatif. Ça t’évitera de tomber enceinte mais te protégera aussi des infections sexuellement transmissibles (IST). Que ce soit pour une pénétration (vaginale ou anale), comme pour un rapport oral. Et même la première fois ! Note qu’un préservatif doit être changé entre chaque pratique et chaque personne pour éviter les bactéries. Si tu as décidé avec ton, ta ou tes partenaire·s de ne pas vous protéger, il est nécessaire de vous faire dépister, et d’utiliser une contraception.

Le Vrai/Faux première fois

Faux.
​​​​​​À partir du moment où tu as tes règles ou que tu produis des spermatozoïdes, tes organes reproducteurs fonctionnent. Il y a donc autant de risques de tomber enceinte lors de sa première fois qu’à un tout autre moment

Faux.
Tu vas à ton rythme et tu prends le temps dont tu as besoin. C’est ta vie et tu la diriges comme tu le souhaites. Tu n’es pas en compétition avec les autres.
D’ailleurs, la majorité sexuelle n’existe pas. 15 ans c’est l’âge où un·e adolescent·e est apte à exprimer son consentement au regard de la loi. Toutefois, fais attention à toi ! Un·e adulte, peu importe l’autorité qu'il ou elle a sur toi, ne devrait pas être attiré·e par quelqu’un de très jeune.

Faux.
Pour deux raisons. Premièrement parce que tu ne dois pas céder au chantage. Si on te demande de passer à l’acte “par amour” pour l’autre alors que tu n’en as pas envie, refuse catégoriquement. Si ça se reproduit plusieurs fois, qu’il ou elle fait pression sur toi, protège-toi. Deuxièmement, parce que tu n’es pas obligé·e d’être amoureux·se pour ta première fois. L’amour est différent de la sexualité. Les deux peuvent être liés bien sûr, mais ce n’est pas systématique.

Vrai et Faux.
Tout dépend des personnes et de la manière dont c’est fait. Certaines personnes peuvent avoir mal lors de la pénétration, parfois même pendant plusieurs rapports après le premier. D’autres au contraire, ne vont pas avoir mal ou très peu. Pour que la pénétration soit plus facile et moins douloureuse, tu peux utiliser un lubrifiant. Si par contre, les douleurs persistent bien après tes premiers rapports, il faut consulter un·e gynécologue. Sache aussi que le sexe n’est pas synonyme de pénétration. Donc, si tu as envie d’un moment intime mais que tu as mal, tu peux tout à fait faire l’amour sans pénétration.

Vrai et Faux.
Encore une fois, tout dépendra. Certaines personnes saignent et d’autres non. Et ça ne veut pas dire qu’elles ne sont pas vierges. De même, certaines peuvent saigner pendant plusieurs rapports. 

Faux.
La première fois n'est pas synonyme de pénétration
pour plusieurs raisons. Elle existe dans toutes les relations, pas que pour les couples hétérosexuels. Un rapport lesbien peut donc être une première fois. De même que la première fois que tu fais quelque chose de sexuel ou de charnel avec quelqu'un, tu peux le considérer comme ta première fois. D'ailleurs, évite d’utiliser le mot préliminaires. La société a établi que les préliminaires devaient préparer à la pénétration et donc, se faire avant. Or, il n’y a pas de règles. Tu fais ce que tu veux, quand tu veux.

Avoir un​​​/des nouveaux, une/des nouvelles partenaire·s 


Tu auras peut-être, à un moment donné de ta vie, un·e ou plusieurs autre·s partenaire·s. Le principe reste le même que pour ta première relation. Adopte les mêmes réflexes en termes de consentement, de contraception et d’envie. Ensuite, il est essentiel de discuter de tes pratiques… Dire ce que tu aimes, ce que tu n’aimes pas, ce que tu voudrais essayer, ce que tu refuses de faire... pour trouver un équilibre. C’est très important d’établir des limites pour respecter la liberté de chacun·e. Communiquer et être à l’écoute te permettra d’avoir une vie sexuelle épanouie, saine et positive. Tu es libre de tout tester dans la limite des envies de tout le monde. Alors amuse-toi bien ! 

Pense à aller aux toilettes après chaque rapport, quel que soit ton identité de genre, ton sexe biologique, ton orientation sexuelle et tes pratiques. Le fait d’uriner va faire écouler les potentielles bactéries. Ça n’enlève pas les IST, mais ça t'évite d’avoir des infections urinaires.

 


 Pour aller plus loin

Ton plan à toi. Animé par le planning familial de Nouvelle-Aquitaine. Propose gratuitement des services de santé sexuelle. 

Tu.me.play. Santé et bien-être sexuel.

onsexprime. Répond à tes questions sur la sexualité + numéros verts. 

Fil santé jeunes. Répond à toutes tes questions, sexuelles ou pas.

@jemenbatsleclito

@gangduclito

@clitrevolution

@Nadrichhard

@mercibeaucul

Radio clito

Déferlante

Gouinement lundi

Entre nos lèvres

Sexprimons Nous

 

Article mis à jour le 05/10/2022