Se protéger contre les IST/MST et le VIH

Prendre soin de soi

Ajouter aux favoris
Se protéger contre les IST/MST et le VIH

Crédit photographique : Klaus Nielsen - Pexels

Tu as sûrement déjà entendu les mots  MST, IST ou VIH. Mais sais-tu ce que c’est ? 

Une MST est une Maladie Sexuellement Transmissible, une IST est une Infection Sexuellement Transmissible. Le VIH est le Virus de l’Immunodéficience Humaine.
Ce sont des maladies qui vont te suivre tout au long de ta vie. Car elles s’attrapent généralement lors d’un rapport sexuel non protégé, qu’il y ait pénétration ou pas ! Tu peux tout aussi bien en attraper lors de ta première fois, pendant tes règles, en utilisant le même sextoy qu’un·e autre partenaire sans l’avoir lavé ou encore en utilisant le même préservatif avec plusieurs partenaires. Le VIH peut aussi se transmettre par le sang

IST et MST, même combat ? 

On utilise IST pour généraliser tout ce qui est transmissible par le sexe. Une infection peut être présente dans le corps sans symptômes tandis qu’une maladie se fait ressentir. Ainsi, en utilisant le terme IST, on inclut le fait qu’il peut y avoir des personnes asymptomatiques pour pousser le plus grand nombre à se faire dépister. Le dépistage est une prise de sang (et un prélèvement vaginal) par ton·ta médecin ou ton·ta gynécologue. Il y aura une demande de recherches pour : 

L’hépatite B peut passer inaperçue car les symptômes sont les mêmes qu’une grippe. Mais si elle est prise à temps, tu en guéris. L’hépatite A, elle, est contractée par le sang (sexe non protégé pendant les règles). Et L’hépatite C est contractée par les matières fécales (pénétration anale non protégée). Pour en savoir plus, il y a hépatites info service

Elle provoque des brûlures et/ou des écoulements jaunes au niveau de la verge, du vagin ou de l’anus. Si tu es une femme, tu peux devenir stérile en contractant cette infection sans la traiter rapidement. Sinon, elle se soigne par antibiotiques.

Les chlamydias entraînent de lourdes conséquences chez la femme si elles ne sont pas traitées rapidement : stérilité, grossesse extra-utérine ou infection des trompes de phalopes. Cette IST se soigne par antibiotiques.

Il se manifeste par des périodes de crise de petits boutons très douloureux et des cloques sur tes parties intimes et/ou ton anus. Il peut aussi apparaître autour de ta bouche (suivant tes pratiques). Le virus ne disparaît jamais de ton corps.

Dans certains cas, tu peux contracter des petites verrues sur tes organes génitaux et ton anus. Si tu possèdes un appareil génital féminin, tu dois faire un frottis tous les ans chez ton ou ta gynécologue pour limiter les risques de cancer du col de l’utérus.

C’est l’une des plus graves IST qui existe. Elle se caractérise par des petites plaies indolores, des boutons et/ou des plaques rouges sans démangeaisons sur le corps et les muqueuses. Ça peut prendre jusqu’à 5 ans pour que l’infection disparaisse complètement et que tu ne sois plus contagieux·se. Mais si elle n'est pas prise à temps, elle peut entraîner des troubles neurologiques par exemple. 

Elles peuvent survivre plusieurs heures sur les mains et les tissus. Ces IST sont guérissables par comprimés ou suppositoires d’antibiotiques.  

Le VIH et le sida

C’est un virus qui s’attaque au système immunitaire. Et en seulement quelques semaines, le virus est installé pour la vie. On parle alors de séropositivité. Si tu es atteint·e, tu es contaminant·e à la seconde où tu l’attrapes. Et tu peux aussi le transmettre par le liquide pré-séminal et le lait maternel. Donc, le seul moyen de ne pas l’attraper est de te protéger (préservatif féminin ou masculin). 

Être atteint·e du VIH ne veut pas dire avoir le sida. Le sida apparaît une fois les anticorps très affaiblis. Il existe un traitement, le TasP (Treatment as Prevention), qui permet d’aider l’organisme à se défendre et ainsi empêcher les maladies opportunistes de se développer. Si le traitement est pris à temps, il t’empêchera de le contracter et de procréer sans contaminer ton, ta ou tes partenaire·s, ni le fœtus. Mais, ta, ton ou tes partenaire·s devra/devront prendre la PrEP (Prophylaxie Pré-Exposition). Elle est destinée aux personnes qui ne sont pas atteintes par le VIH et qui s’exposent à un risque de le contracter.

Contrairement aux idées reçues, le VIH ne concerne pas que les hommes homosexuels. Il peut toucher tout le monde. Donc, quelle que soit ton orientation sexuelle ou ton genre, protège toi car le VIH ne se guérit pas.

Le dépistage : Où, quand, comment, pourquoi ? 

Le dépistage te permet de savoir si tu as une IST et, le cas échéant, comment la traiter. C’est une étape obligatoire dans ta vie et tu seras amené·e à le faire régulièrement pour rester en bonne santé. Si tu n’as pas de partenaires fixes, il est conseillé de faire un dépistage tous les trois mois, même si tu te protèges à chaques rapports. C’est gratuit.

Si tu as un·e ou des partenaire·s régulier·ère·s et que vous souhaitez vous passer du préservatif, toutes les personnes impliquées devront se faire dépister. Il faudra alors choisir un autre moyen de contraception. Tu peux aussi te rapprocher d’un CeGIDD (Centre Gratuit d’Informations, de Dépistage et de Diagnostic) ou d’un Planning Familial qui, en plus du dépistage, pourront répondre à toutes tes questions gratuitement.

 Tu as été confronté·e à une situation à risque ? Rend toi le plus rapidement possible aux urgences ou dans un centre de dépistage pour recevoir un traitement d’urgence. Il diminue considérablement les risques de contamination du corps.

Prévenir ses partenaires, aborder le sujet du dépistage


Tout d’abord, il faut te dire que c’est un sujet important qui peut sauver des vies, même s’il est encore parfois un peu tabou. Contracter une IST n’a rien à voir avec l'hygiène ! Toute personne ayant une vie sexuelle active est susceptible d’en attraper. Préfère aborder le sujet avec bienveillance. En parler, c’est être responsable. Renseigne-toi sur le sujet et choisis un moment propice à la discussion. 

 


Pour aller plus loin 

Entr’AIDSida. Réponses à tes questions sur le VIH + entraide, contacts, liens... Permanence sur Limoges.

Ton plan à toi. Site du planning familial de la Nouvelle-Aquitaine. Différents services de santé sexuelle. 

On sexprime. Réponses à tes questions sur la sexualité + des numéros verts. 

COREVIH. Santé sociale et médico-sociale pour t’informer, communiquer sur les préventions, le dépistage, les parcours de santé...

Santé BD. BD personnalisable sur des thématiques de la santé.

MST Risk regroupe les IST et leurs symptômes. Gratuite, disponible pour IOS et Android.

TUP (Trouver Un Préservatif). Trouver un point de vente de préservatif + lieux de dépistages en te géolocalisant. Gratuite et disponible sous IOS et Android.

 

Article mis à jour le 03/10/2022