La contraception

Prendre soin de soi

Ajouter aux favoris
La contraception

Crédit photographique : cottonbro -Pexels

C’est un procédé qui permet d’éviter les grossesses non-désirées

La contraception est une méthode qui permet aux assignées femmes/filles et, plus rarement, aux assignés hommes/garçons d’avoir une infécondité temporaire. Au-delà de la grossesse, certaines contraceptions (mais pas toutes !) peuvent aussi protéger des IST et du VIH. Quelques méthodes contraceptives sont remboursées pour les jeunes de moins de 25 ans.

Les différentes possibilités de contraception 

Il y en a que tu connais sûrement. Mais d’autres sont des méthodes moins connues qui peuvent tout de même te convenir. Voici une petite liste de tous les moyens de contraception possibles, fiables et disponibles pour que tu puisses choisir la plus adaptée à tes envies et à ton corps.

C'est une contraception hormonale qui va jouer sur le cycle menstruel. La pilule n’est trouvable qu’en pharmacie et ne te protège en aucun cas des IST. C'est un comprimé à prendre tous les jours à heures fixes. 

Il est à utiliser uniquement pendant un rapport sexuel. C’est une contraception externe qui se place directement sur le penis. Il est à usage unique et doit être changé à chaque changement de pratiques et de partenaires. Même s'il n’y a pas eu éjaculation. Cette contraception protège à la fois des grossesses non désirées et des IST.

Il est beaucoup moins populaire mais tout aussi efficace que le préservatif masculin. Il s’utilise en interne puisqu'il est inséré dans le vagin. Il protège contre les IST et les grossesses non désirées. Tu dois quand même utiliser un préservatif masculin pour toutes les autres pratiques qu’une pénétration vaginale.

C'est un carré de latex qui se place sur la vulve lors d’un cunilingus, d’un rapport vulve contre vulve ou sur l'anus lors d'un anulingus. Il protège des IST.

Il se décline sous deux formes : en cuivre ou hormonal. Le stérilet en cuivre est une bonne alternative aux personnes qui ne souhaitent pas prendre de contraception hormonale. Le stérilet ne protège pas des IST.

Il se colle n’importe où sur le corps, sauf sur la poitrine, et se garde jusqu'à sept jours. Il diffuse des hormones dans le corps, comme le ferait une pilule. Ce contraceptif ne protège pas des IST.

C'est aussi une contraception hormonale placée par ton ou ta gynécologue dans ton bras. Il diffuse en continu des hormones pendant 3 ans. Il ne protège pas des IST.

Il sincère dans ton vagin pour trois semaines, sans retrait. Il est possible de faire l’amour ou de se masturber avec un anneau en place. Mais il ne protège pas des IST.

Il s’utilise avec des spermicides et est réutilisable pendant deux ans. C’est comme une petite membrane en silicone ou en latex qui se place contre le col de l'utérus, pour 24h maximum. Il suffit ensuite de le laver pour le réutiliser. Il protège de certaines IST mais pas de toutes.

C'est quasiment la même chose que le diaphargme sauf qu’elle est moins large et plus profonde. Elle peut être placée jusqu’à deux heures avant un rapport. La cape cervicale ne protège pas de toutes les IST.

Ce sont des substances chimiques sous forme de crème, d’ovule (sorte de suppositoire vaginal) ou de tampons qui détruisent les spermatozoïdes. Ils ne te protègent pas des IST mais t’empêchent de tomber enceinte.

Ce sont des piqûres intramusculaires à faire tous les trois mois. Ils ne te protègent en rien des IST.

Elle doit, comme son nom l’indique, n’être utilisée qu’en cas d'urgence. Elle doit se prendre au plus vite à la suite du rapport. Sa prise ne doit rester qu’un dernier recours. Que tu sois mineur·e ou majeur·e, personne ne peut te la refuser. Elle ne protège pas des IST.

L’importance du choix

Que tu saches quelle contraception prendre et quels effets elle a sur ton corps est fondamental ! Une contraception hormonale a, dans la plupart des cas, des effets secondaires. N’hésite pas à en parler avec ton ou ta gynécologue.
C’est à toi de voir si tu souhaites une contraception hormonale ou pas. Ton corps, ton choix La contraception est un droit ! Tu es libre d’en vouloir une, et ce, même si tu es mineur·e. Le CPEF et le Planning Familial sont des organismes qui peuvent t’aider et t’informer.

La contraception, c’est une histoire de filles

Faux. Il est vrai qu’il existe plus de choix de contraception féminine que masculine mais ce n’est pas pour ça qu’elle ne doit concerner que les femmes. Ton choix de contraception peut d’ailleurs se faire avec ton, ta ou tes partenaire·s, si tu le souhaites. 
Tu peux également te faire prescrire une contraception qui n’est destinée qu’à ton, ta ou tes partenaires. En effet, si tu es une femme cisgenre et hétérosexuelle, tu peux acheter des préservatifs masculins ou t'en faire prescrire des gratuits. Et si tu es un homme cisgenre hétérosexuel, tu peux demander à ce qu’on te prescrive la pilule contraceptive féminine. Par contre, tu devras payer si tu souhaites une pilule du lendemain.

 


Pour aller plus loin

Choisir sa contraception. Répertoire de questions fréquemment posées. 

Fil santé jeunes. Quiz pour savoir quand et comment prendre la contraception d’urgence + Réponses à tes questions.

Sexprimons Nous

Ma contraception et moi

Mon corps, ma contraception

Santé !

Contraception Consciente

Clue. Suivi du cycle menstruel. IOS et Android. Gratuite.

Pill’oops. Suivre ta prise de pilule. IOS et Android. Gratuite.

Flo. Suivi du cycle et de contraception et articles. IOS et Android. Gratuite.

 

Article mis à jour le 03/10/2022