Des soins mieux remboursés ou gratuits

Prendre soin de soi

Ajouter aux favoris
Des soins mieux remboursés ou gratuits

Crédit photographique : Marek Studzinski - Unsplash

Le suivi médical peut parfois représenter un coût important, mais il existe des solutions en fonction de ta situation : découvre-les dans cet article.

Pour être mieux remboursé·e de tes frais de santé, il est conseillé de suivre le parcours de soins coordonnés, et d’adhérer à une mutuelle ou de faire une demande de Complémentaire Santé Solidaire. Mais il existe également des structures et des dispositifs qui te permettent de réduire tes dépenses, voire de bénéficier de soins gratuits.

Les centres mutualistes

Accessibles à tous et à toutes, les centres mutualistes proposent des soins généralistes ou spécialisés, respectent les tarifs de la Sécurité sociale et pratiquent le tiers payant. Selon l’endroit où tu vis, tu pourras bénéficier de consultations médicales, dentaires, optiques… Le site Mutualité Française te permet d’en savoir plus sur ces structures et de trouver un centre mutualiste près de chez toi.

Les Maisons des Adolescents (MDA) et les Paej (Point accueil écoute jeunes)

Les MDA et les Paej t’accueillent de façon gratuite et confidentielle jusqu’à tes 25 ans, et t'informent sur la sexualité, les relations affectives, la violence, les addictions, le mal-être… En fonction des structures, tu pourras prendre rendez-vous avec des professionnel·les de santé (médecin, infirmier·ère, gynécologue, éducateur·ice spécialisé·e, psychologue…).

Les services de santé universitaires (SSU)

Si tu es étudiant·e dans une université, tu peux avoir accès à des consultations gratuites avec des professionnel·les de santé (médecin généraliste, infirmier·ère, gynécologue, psychologue…). Renseigne-toi sur le site internet de ton université pour connaître les coordonnées du SSU et les modalités de prise de rendez-vous.

Les permanences d’accès aux soins (Pass)

Généralement implantées dans les centres hospitaliers, les Pass te permettent d’accéder gratuitement à une consultation médicale. Tu seras également accompagné·e dans tes démarches administratives médico-sociales. Pour en savoir plus, contacte le centre hospitalier le plus proche de chez toi.

Les points santé en Mission locale

Tu es suivi·e par une Mission locale d’insertion ? Certaines Missions locales proposent des permanences d’accès aux soins, des rendez-vous avec des professionnel·les de santé… Renseigne-toi auprès de ton ou ta conseiller·ère pour connaître les dispositifs locaux.

Les offres 100% santé

Si tu es couvert·e par une complémentaire santé responsable*, ou par la Complémentaire Santé Solidaire, tu peux bénéficier des offres 100% santé, qui te permettent d’accéder à des lunettes de vue, des aides auditives et des prothèses dentaires entièrement prises en charge. Pour en bénéficier, parles-en avec le ou la professionnel·le de santé qui te suit et avec ta complémentaire santé.

* La plupart des contrats de complémentaire santé sont responsables ; si tu as un doute, n’hésite pas à demander à l’organisme complémentaire qui te couvre.

Les aides financières de l’Assurance Maladie

En fonction de ta situation, l’Assurance Maladie peut octroyer des aides financières pour t’aider à faire face à des dépenses de santé importantes ou pour t’aider à souscrire à une complémentaire santé. Tu trouveras toutes les informations à ce sujet sur le site de l’Assurance Maladie.

M’T Dents

Ce dispositif de l’Assurance Maladie te permet de bénéficier d’un examen bucco-dentaire et de soins gratuits auprès d’un·e chirurgien·ne-dentiste tous les 3 ans entre 18 et 24 ans. Un mois avant ton anniversaire, tu recevras un formulaire M'T dents par courrier ou sur ton compte ameli. Il te suffit ensuite de prendre rendez-vous chez le ou la dentiste de ton choix et de lui présenter ta carte Vitale et ton formulaire M’T dents.

Les examens de prévention en santé

Si tu relèves du régime général d’assurance maladie (CPAM) ou du régime agricole (MSA), tu peux faire un bilan de santé complet tous les 5 ans. Tu seras prioritaire si tu es en situation de précarité et/ou si tu n’es pas suivi·e régulièrement par un·e professionnel·le de santé. Pour y avoir accès, contacte ta caisse d’assurance maladie.

Article mis à jour le 28/11/2022