Arnaques au job, attention !

Travailler

Ajouter aux favoris
Arnaques au job, attention !

Crédit photographique : Pavel Danilyuk - Pexels

Tu as trouvé le job de tes rêves ? Super bien payé et qui coche toutes les cases ? Mais, es-tu sûr·e de sa fiabilité ? Pour éviter les mauvaises surprises, suis les conseils d’Info Jeunes !

Ne donne jamais tes informations personnelles (rib ou numéro de compte, numéro de sécurité sociale…) avant d’avoir eu une réponse positive d’embauche. Un recrutement passe toujours par un entretien. Et quand tu candidates, tu envoies ton cv et ta lettre de motivation, c’est tout !

Tu dois signer un contrat de travail avant de commencer à travailler (ou au premier jour de la prise de poste). Il doit y avoir au minimum ton nom et ton prénom, ceux de l’employeur·se, le nom de la structure, le montant du salaire et le nombre d'heures à faire par semaine. S’il manque une de ces informations, ne signe pas le contrat

Tu ne dois jamais donner d’argent à ton employeur·se. C’est lui ou elle qui te paie, pas l’inverse ! Même pour un entretien d’embauche ou pour signer un contrat : tu ne paies pas. 

Si avant de commencer à travailler, l’employeur te verse un chèque bien supérieur à ton salaire et te demande ensuite un remboursement, refuse !

Même chose s’il te demande d'effectuer une transaction financière pour lui.

En bref, n’accepte rien de ton employeur·se potentiel·le sans avoir signé de contrat de travail. Ça pourrait se retourner contre toi. D’ailleurs, tu n’as rien d’autre à signer qu’un contrat.

Si on te sollicite via les réseaux sociaux, renseigne-toi bien sur l’entreprise avant de répondre. 

Le premier contact téléphonique est un moyen de t’assurer du sérieux de l’employeur·se. Si tu as le moindre doute, tu peux décider de ne pas te présenter à l'entretien de recrutement. 

N’hésite pas à poser toutes les questions que tu veux. Plus tu as de précisions, plus tu sais si le poste est sérieux. 

Il est possible qu’on te demande d’utiliser ton propre ordinateur ou téléphone pour travailler. Ce n’est pas un problème. Par contre, ce n’est pas à toi d'acheter un ordinateur ou un téléphone de travail, même si on te dit que tu seras remboursé·e. Ce n’est pas à toi de payer. 

Si tu te rends compte qu’une annonce est suspecte, tu peux la dénoncer auprès de l’organisme qui diffuse les offres. 


Pour aller plus loin...

Pôle emploi. Comment te protéger et éviter les annonces frauduleuses.
Cybermalveillance. Te protéger des arnaques sur internet.
Jobaviz. Quelques exemples d’arnaques pour des jobs étudiants.

Article mis à jour le 28/09/2022