Se réorienter pendant ses études

Construire son parcours

Ajouter aux favoris
Se réorienter pendant ses études

Crédit photographique : Freepik

Tes études ne te plaisent pas, ou plus ? Tu as envie de changer de filière ? Il existe différentes options pour te réorienter !

Ce qu'il faut savoir

La réorientation est réservée aux étudiant·es déjà inscrit·es dans l'enseignement supérieur. Si tu n'es pas inscrit·e dans une formation, que tu es en situation de décrochage ou que tu n'as pas validé ta première année d'études, tu dois attendre l'ouverture de Parcoursup pour postuler dans une formation à la rentrée prochaine.

Avant toute chose, pose-toi les bonnes questions pour identifier ce qui ne te convient pas dans ta formation actuelle : cela te permettra d'orienter ton choix. Est-ce que tu as envie d'être plus encadré·e ? Est-ce que le rythme de travail te convient ? Est-ce que les matières étudiées te plaisent ? Pour connaître les possibilités de réorientation, parles-en à tes enseignant·es et rapproche-toi du service d'information et d'orientation de ton université ou du service de la scolarité de ton école.

Tu peux également rencontrer un·e professionnel·le de l'orientation pour essayer d'y voir plus clair et explorer les possibilités qui s'offrent à toi en fonction de ta situation et de tes envies : année de césure, formation en alternance, changement de filière...

Bien que la réorientation soit un droit, son acceptation n'est pas automatique. Dans tous les cas, ta demande est examinée en commission. Ton dossier doit en particulier exposer les raisons de ta réorientation et ta motivation, ainsi que ta connaissance du nouveau cursus. En attendant une réponse, il est important de poursuivre ta formation actuelle. Continue de suivre les cours et présente-toi aux examens. Tes efforts et ton travail durant ce premier semestre sont pris en compte par la commission qui examine ton dossier.

Après le premier semestre

Si tu es en première année d'études supérieures, et que tu te rends compte lors du premier semestre que la formation ne te plaît pas ou que tu n'arrives pas à suivre le rythme, il est en général possible de changer de voie dès le second semestre.

Tu peux par exemple demander de passer d'une licence à un BUT si tu souhaites une formation plus encadrée, d'un BUT à un BTS si tu as envie d'apprendre un métier en particulier, ou encore d'une CPGE à une licence si tu veux te consacrer à une seule matière ou si le rythme ne te convient pas. De plus en plus d'écoles proposent une rentrée décalée en février, et il existe souvent des accords et des passerelles entre les établissements d'enseignement supérieur.

Si tu es vraiment perdu·e et que tu as besoin de temps pour construire ton projet, tu peux te tourner vers le diplôme PaRéO (Parcours pour réussir et s’orienter), préparé dans les universités de Bordeaux et La Rochelle. Cette formation dure un an et te permet de découvrir des cursus universitaires ou autres formations post-bac dans plusieurs disciplines, mais aussi des environnements professionnels, tout en renforçant tes compétences et connaissances.

En cours d'études

Si tu as déjà validé une L1, une L2 ou une L3, des passerelles existent aussi entre les formations (admission parallèle dans certaines écoles de commerce ou d’ingénieurs, accès à certains BTS ou BUT après une licence…). Il est parfois possible de passer d'une licence à l'autre, si les domaines d'études sont assez proches. Dans certains cas, la formation pourra te demander de suivre des cours de remise à niveau.

Si tu souhaites changer complètement de filière et recommencer en première année, tu devras déposer ta candidature sur Parcoursup. N'hésite pas à exposer tes motivations et tes objectifs dans ton dossier, pour expliquer ton projet de réorientation.

Article mis à jour le 14/06/2024