Les chantiers de jeunes bénévoles (en France et à l'étranger)

S'engager

Ajouter aux favoris
Les chantiers de jeunes bénévoles (en France et à l'étranger)

Crédit photographique : jcomp - Freepik

Les vacances d’été arrivent, comment s’occuper tout en se rendant utile ? En participant à un chantier de jeunes bénévoles ! C’est l’occasion de vivre une expérience enrichissante et de rencontrer de nouvelles personnes. Ils représentent également un plus sur ton CV !

Les chantiers internationaux de jeunes bénévoles : pour se rendre utile et rencontrer des jeunes de tous horizons.

Le chantier de jeunes bénévoles associe travail et vacances.

Le principe est simple. Durant 2 à 3 semaines, l'été la plupart du temps, tu es bénévole environ 6 heures par jour sur un chantier, avec d’autres jeunes de nationalités étrangères. 

Tu choisis ton chantier, en France ou à l’étranger.
Les activités proposées sont variées : restauration de lieux ou de monuments historiques, protection de l’environnement, développement durable, action sociale, aménagement rural, organisation d’un festival…

Petite précision : un chantier bénévole n’est pas une mission humanitaire, ni un séjour en centre de vacances, ni un séjour linguistique, ni un job d’été.

 

A quel âge puis-je participer ?

Tout·e jeune à partir de 14 ans peut participer à un chantier en France, et à partir de 16 ans dans quelques pays d’Europe. Mais de nombreux chantiers sont ouverts uniquement aux plus de 18 ans.

Comment cela fonctionne ?

Les chantiers internationaux de jeunes bénévoles rassemblent des jeunes de nationalités et de cultures différentes. Il n’est demandé ni expérience ni formation, seulement de la motivation ! 

Des encadrants et animateurs sont là pour accueillir et “former” les bénévoles (objectifs du chantier, outils, intendance et participation aux tâches liées à la vie en collectivité…). La langue commune sur les chantiers internationaux est l'anglais, mais sa maîtrise n'est pas obligatoire.

La majorité des chantiers se déroule en juillet et août et dure généralement de 2 à 3 semaines (certains chantiers peuvent durer jusqu'à 3 mois). Mais des organismes en proposent durant l’année, les week-ends et petites vacances scolaires. La durée de travail varie entre 20 et 30 heures par semaine pour les mineurs et entre 30 et 35 heures pour les majeurs.

Combien ça coûte ?

S’agissant de bénévolat, tu n’es pas rémunéré·e. Une participation financière peut être demandée pour couvrir l’adhésion à l’association, l’hébergement, la nourriture et l’assurance. 

C’est toi qui devra organiser et financer ton voyage jusqu’au site du chantier.

Un chantier en France coûte en moyenne une centaine d'euros maximum par semaine. À l'étranger, le coût est extrêmement variable selon la nature, le lieu et la durée du chantier.

A signaler : certains chantiers acceptent les bons des Caisses d’Allocations Familiales pour les mineurs.

 

A qui s’adresser ?

En France, la plupart des associations organisatrices de chantiers internationaux sont regroupées au sein du réseau Cotravaux et de Jeunesse et Reconstruction. Tu trouveras sur leurs sites une liste des chantiers organisés, les conditions pour y participer, la procédure pour s’inscrire.

Des chantiers ont lieu en Nouvelle-Aquitaine. Tu trouveras la liste des associations organisatrices dans notre dossier : Les chantiers de jeunes bénévoles en Nouvelle-Aquitaine.

Pour les chantiers à l’étranger, renseigne-toi bien avant de partir sur les conditions d’accueil, le contenu du projet et de la mission, la couverture sociale… Mais aussi sur la situation du pays. Rappel : Les frais de voyage sont à ta charge !

 

Pour les passionné·e·s d’archéologie et d’architecture

Des chantiers spécifiques de fouilles archéologiques sont proposés par le Ministère de la Culture. En grande majorité, ils sont uniquement ouverts aux personnes majeures. Une motivation sérieuse et une bonne condition physique sont nécessaires.

Tu peux télécharger la liste des chantiers (mise à jour régulièrement) sur le site du Ministère de la Culture.

 

Les conseils d’Info Jeunes

Les organisateurs de chantier de jeunes bénévoles doivent être titulaires d'un agrément. Vérifie  la présence du logo d’un ministère ou d’un agrément spécifié sur le site de l’organisme.

Attention au « Tourisme volontaire » ou « volontourisme » ! Des sociétés soi-disant  «humanitaires», proposent des séjours à des prix exorbitants et non rien à voir avec les chantiers de jeunes bénévoles.

 

Article mis à jour le 04/10/2022