Sécurité routière

Se déplacer

Ajouter aux favoris
Sécurité routière

Crédit photographique : Riccardo - Pexels

Les accidents de la route sont la première cause de décès chez les jeunes de 16 à 25 ans. Il est donc important d’adopter une conduite respectueuse pour bien vivre ensemble sur la route. Aies les bons réflexes !

Respecte le code de la route

Il est impératif de respecter les limitations de vitesse et les panneaux de signalisation. Même si tu es seul·e sur la route ou que tu es pressé·e, tu ne peux jamais prévoir un incident. Respecte les distances de sécurité. Les jours de pluie, de neige voire de grand ensoleillement sont également plus dangereux. Une vitesse excessive enregistrée par un radar peut entraîner une lourde amende voire une suspension du permis de conduire.

Protège toi et protège tes passagers

N'oublie jamais de mettre ta ceinture, elle peut te sauver la vie. Vérifie que tous tes passagers soient bien attachés et que les enfants soient installés sur un siège adapté.

Quand tu conduis, reste bien concentré·e. Si tu fais de longs trajets, fais un maximum de pause pour t’aérer et te décontracter car l’assoupissement au volant est cause d’accident mortel. Il est conseillé de faire une pause toutes les 2 heures.

Halte au portable au volant

La conduite est une activité à part entière et ne peut être interférée par d’autres. Notamment les communications ou l’écriture de SMS, très dangereuses, car elles réduisent considérablement la concentration et la réactivité. Lorsque tu prends la route, éteins ton portable ou range-le dans le coffre.

Alcool, drogue et médicaments

La consommation d’alcool ou de drogues au volant réduisent et modifient la perception de la route.

La loi a fixé comme taux maximal 0,5g/l. Le taux d'alcoolémie légal est passé à 0,2 g/l pour les jeunes conducteurs (c’est-à-dire zéro verre d’alcool). A ces taux, on n’a pas vraiment la sensation d’être ivre. Pourtant tes réflexes sont déjà amoindris, ton champ de vision a déjà diminué et ton évaluation des distances est faussée. Autrement dit : le risque d’accident est doublé. Et plus tu bois, plus tu augmentes les risques.

Il en est de même pour l’usage de drogues et de certains médicaments qui engendrent de la somnolence au volant. Tu peux les reconnaître grâce au pictogramme figurant sur la boîte.

Avoir un véhicule au top

Régulièrement avant de prendre la route :

  • Fais vérifier ta voiture (freins, batterie, éclairage …) ;
  • Contrôle l’état du véhicule : pression et usure des pneus ;    
  • Complète les niveaux : huile de moteur, liquide de refroidissement, nettoyant pare-brise… ;
  • Pense aux équipements qui peuvent être nécessaires en fonction des conditions météorologiques.    

 

Ne pas oublier d’avoir dans sa voiture : un éthylotest, un triangle de présignalisation, un gilet de sécurité.

 


Pour aller plus loin...

securite-routiere.gouv.fr

 

 

Article mis à jour le 08/09/2022