Se protéger contre les IST et le VIH

Prendre soin de soi

Ajouter aux favoris
Se protéger contre les IST et le VIH

Crédit photographique : Freepik

Tu as sûrement déjà parler des IST et du VIH, mais sais-tu vraiment ce que c’est et comment te protéger ?

les ist, c'est quoi ?

Les IST sont des Infections Sexuellement Transmissibles, causées par une bactérie ou un virus, qui peuvent se transmettre lors de rapports sexuels non protégés. Elles peuvent se manifester de diverses façons, au niveau des organes génitaux ou par des symptômes plus généralisés. Mais les IST ne provoquent pas forcément de symptômes visibles et peuvent donc passer inaperçues ; or ce n'est pas parce qu'elles sont "invisibles" qu'elles ne peuvent pas se transmettre.

Il existe différentes IST : la chlamydia, les hépatites (A, B et C), les gonorrhées, l’herpès, la syphilis, les papillomavirus... La plupart du temps, les IST peuvent se soigner facilement si elles sont détectées assez tôt, d'où l'intérêt du dépistage. Elles peuvent néanmoins avoir des conséquences plus graves si elles ne sont pas prises en charge rapidement.

Avoir une IST, ce n'est pas une question d'hygiène et ce n'est pas honteux ! N'aie pas honte d'en parler, que ce soit avec ton, ta ou tes partenaires, ou bien avec un·e professionnel·le de santé.

Le VIH, c'est quoi ?

Le Virus de l'Immunodéficience Humaine est un virus qui s'attaque aux globules blancs et dégrade le système immunitaire du corps. Une personne qui a le VIH est dite séropositive. Être atteint·e du VIH ne veut pas forcément dire avoir le sida : celui-ci peut mettre des années à se déclarer, une fois que les globules blancs n'arrivent plus à se renouveler.

On peut également être atteint·e du VIH sans le savoir, car le virus peut rester invisible pendant un certain temps. Mais cela n'empêche pas de contaminer d'autres personnes. Le dépistage est la seule façon de savoir si l'on a le VIH.

Il existe maintenant un traitement qui limite l'impact du VIH : c'est le Tasp (Treatment as Prevention). Il aide l'organisme à se défendre et la charge virale devient très faible, au point que le virus n'est plus transmissible lors des rapports sexuels.

Comment se protéger ?

Les IST peuvent se transmettre lors des rapports sexuels non protégés, que ce soit par la pénétration (vaginale ou anale) ou par le sexe oral (fellation, cunnilingus, anulingus) mais aussi par de simples caresses ou par le sang dans certains cas.

Le VIH se transmet lorsque les sécrétions d'une personne porteuse (sang, sperme, sécrétions vaginales ou anales, lait maternel) entrent en contact avec une "porte d'entrée (pénis, vagin, anus, plaie). Il ne peut pas se transmettre par la salive.

Pour bien te protéger, tu dois donc utiliser un préservatif interne ou externe pour toute pénétration, ainsi que pour la fellation. Le préservatif doit être changé entre chaque pénétration. Si tu utilises du lubrifiant, assure-toi qu'il est à base d'eau : les autres lubrifiants peuvent fragiliser les préservatifs. Pour la masturbation digitale, il existe des gants ou des doigtiers ; pour les cunnilingus et les annulingus, il y a des digues buccales ou carrés latex.

Tu peux obtenir des préservatifs gratuitement dans différents endroits : dans les centres de dépistage anonymes et gratuits, auprès des associations de lutte contre le SIDA, auprès de l'infirmier·ère de ton établissement scolaire, dans les plannings familiaux et PMI, auprès des services d'assistance sociale, dans des lieux de rencontres de jeunes (MJC, Info Jeunes...), dans certains services hospitaliers, dans les Points accueil écoute jeunes ou les Maisons des Ados. Si tu as moins de 26 ans, tu peux demander des préservatifs externes et internes gratuitement en pharmacie sur simple présentation de ta Carte Vitale.

Certains vaccins préviennent l’hépatite A (VHA), l’hépatite B (VHB), et le papillomavirus (HPV). Ils ne sont pas obligatoires, mais peuvent être recommandés selon ta situation. Tu peux aller sur le site Question Sexualité pour en savoir plus.

La Prep est un traitement qui permet de réduire les risques d'être contaminé·e par le VIH. Il s'agit d'un médicament à prendre avant l'exposition au virus. Retrouve toutes les infos à ce sujet sur le site de l'association Aides.

En cas de rapport à risque, c'est-à-dire non ou mal protégé, tu peux te rendre aux urgences afin de recevoir un traitement d'urgence (traitement post-exposition ou TPE), qui permet de diminuer considérablement les risques d'être contaminé·e par le VIH.

Le dépistage : pourquoi, quand et comment ?

Le dépistage permet de savoir si tu as une IST. Il peut s'agir d'une prise de sang, d'un prélèvement vaginal ou urétral, ou bien d'une analyse d'urine. Il existe également le Trod (Test rapide d'orientation diagnostique) et des autotests pour le VIH.

Lorsque tu es actif·ve sexuellement, il est conseillé de faire un dépistage régulièrement, tous les trois mois environ, notamment si tu as plusieurs partenaires.

Si tu as une relation stable et que tu souhaites arrêter d'utiliser des préservatifs, ton ou ta partenaire et toi devez obligatoirement passer par la case dépistage, et remplacer le préservatif par une autre méthode de contraception si vous ne souhaitez pas avoir d'enfant.

Il est également conseillé d'effectuer un dépistage avant une grossesse, notamment parce que le VIH peut se transmettre à l'enfant.

Pour te faire dépister, tu as plusieurs options :

  • les Cegidd (Centre gratuit d'information, de dépistage et de diagnostic), les Centres de santé sexuelle et certaines antennes du Planning Familial proposent des dépistages gratuits des IST et/ou du VIH ;
  • les laboratoires médicaux offrent des dépistages gratuits du VIH pour tout le monde, et des IST jusqu'à 26 ans. Au-delà de 26 ans, tu peux demander une ordonnance à un·e professionnel·le de santé (médecin, gynéco ou sage-femme) pour que ton dépistage soit pris en charge.

Si tu apprends que tu as une IST, préviens tes partenaires passé·es et actuel·les afin qu’ils ou elles puissent se soigner et prévenir leur·s partenaire·s. En parler, c’est être responsable.

Article mis à jour le 21/02/2024