Les aides financières et les allocations régulières ou ponctuelles

Se loger

Ajouter aux favoris
Les aides financières et  les allocations régulières ou ponctuelles

Crédit photographique : Freepik

Se loger entraîne plusieurs dépenses. Que tu sois salarié·e, stagiaire, apprenti·e ou étudiant·e, des aides existent pour t’aider à payer ton loyer.

Les aides de la Caf

Quel que soit ton statut (étudiant·e, apprenti·e, salarié·ee...), la Caf peut t’accorder une aide pour payer ton loyer. Cette aide appelée "allocation logement" peut être versée, sous certaines conditions. Il en existe 3 :

  • l'aide personnalisée au logement (APL) versée en raison d'un critère de financement du logement (conventionné) ;
  • l'allocation de logement familiale (ALF) versée en raison de la situation familiale ;
  • l'allocation de logement sociale (ALS) versée dans tous les autres cas.    

Ces 3 allocations sont calculées sur la base des ressources des 12 derniers mois.

La demande se fait en ligne via le site internet de la Caf. Pour connaître le montant de l’aide dont tu peux bénéficier, tu peux faire une simulation sur le site de la Caf ou sur le site de la  MSA si tu relèves du régime agricole.

Pour contacter la Caf il éxiste un numéro unique : le 3230. Il te suffit ensuite de renseigner ton numéro de département pour être redirigé·e vers ta Caf et entrer en relation avec un·e conseiller·e (prix d’un appel local). 

  • Si tu as moins de 21 ans et que tes parents reçoivent une aide financière de la Caf, ils risquent de perdre tout ou partie de leur allocation dès qu'une aide au logement te sera attribuée. Parles-en avec eux avant d’entamer les démarches afin de convenir de la solution la plus avantageuse.
  • Si tu vis en colocation, tu peux bénéficier d’une aide au logement à condition que tous les noms des colocataires  figurent sur le contrat de location ou que chacun ait signé un bail à son nom.
  • Si tu es étudiant·e et que tu souhaites conserver ton logement en juillet et en août, pense à l’indiquer à la Caf avant fin juin, sinon le versement de ton aide sera suspendu automatiquement au 1er juillet.

L’ aide d’action logement

Si tu as moins de 30 ans et que tu es en formation professionnelle (sous contrat d'apprentissage, d'alternance ou de professionnalisation), Mobili-jeunes est une subvention qui prend en charge une partie de ton loyer (entre 10 € et 100 € par mois) dans la limite de 3 ans. Tu dois en faire la demande au plus tard dans les 6 mois après le démarrage de ta formation.

En cas de grandes difficultés

Si tu rencontres des difficultés financières, des aides d’urgence peuvent t’être accordées par le Fonds de Solidarité pour le Logement (FSL) qui peut financer certaines dépenses (dépôt de garantie, caution, loyers...)

Si tu es âgé·e de 18 à 25 ans, que tu es en difficulté financière, le Fonds d'Aide aux Jeunes (FAJ) attribue des aides financières de manière temporaire pour faire face à des besoins urgents (caution, premier loyer, équipement de première nécessité...).

Pour faire une demande FSL ou FAJ, adresse toi à ta Mission Locale, au CCAS de ta commune ou au CROUS. C’est le département qui finance et qui décide du montant accordé.

Aide pour payer tes factures

Si tu rencontres des difficultés pour régler tes factures (gaz, électricité), sache qu'il existe le chèque énergie.

Il est attribué une fois par an sous conditions de ressources. Son montant est compris entre 48 € et 277 €.

 


Pour aller plus loin…

Passeport pour le logement : La Région Nouvelle-Aquitaine propose un guide pour t’accompagner dans toutes tes démarches liées à ton logement. Recherches, droits, aides.…

Le simulateur Wizbii te permet de trouver toutes les aides financières étudiantes (nationales et régionales) auxquelles tu as droit selon ta situation ! Ce service est entièrement gratuit.

Article mis à jour le 05/10/2022