5 conseils pour te (re)mettre au vélo

5 conseils pour te (re)mettre au vélo

Crédit photographique : senivpetro - Freepik

À l'occasion de Mai à vélo, Info Jeunes te donne 5 conseils pour commencer ou reprendre le vélo !

Mai à vélo, c'est quoi ?

Né en 2020, Mai à vélo est une initiative nationale pour encourager la pratique du vélo au quotidien. Tout au long du mois de mai, de nombreux événements sont prévus : animations, balades, ateliers de réparation, démos, visites, initiations... C'est l'occasion de découvrir ta ville sur deux roues, d'apprendre à réparer ton vélo ou encore d'admirer des pros du BMX.

Tu peux découvrir les événements organisés près de chez toi et dans toute la France sur le site de Mai à vélo. Il ne te reste plus qu'à regonfler tes pneus et dépoussiérer ton vélo !

5 conseils pour pédaler tranquille

Le vélo n'a presque que des avantages : il te permet de te déplacer à ton rythme et en toute liberté, de découvrir une ville ou un endroit autrement, seul·e ou avec des ami·es. C'est un mode de déplacement plus économe et moins polluant, qui est également bon pour la santé : il fait travailler tes muscles, ton souffle et ton cœur, et contribue à réduire le stress et l'anxieté. Pour en profiter un maximum, voici 5 conseils à garder en tête.

1. Avoir un vélo au top

Si ton vélo ne respecte pas certains critères, tu risques une amende - et des accidents ! Assure-toi que les deux freins fonctionnent et que tes pneus sont gonflés correctement. Vérifie également que ton vélo est muni d'une sonnette audible, de lumières à l'avant et à l'arrière, et de dispositifs réfléchissants. Rends-toi dans un magasin d'équipement sportif ou un atelier de réparation de vélo si tu as besoin d'équiper ou de faire réparer ton vélo. Tu peux faire le point sur les équipements obligatoires et recommandés sur le site de la Sécurité Routière. Si tu n'as pas encore de vélo et que tu as un petit budget, pense à la seconde main et aux recycleries vélo.

2. Respecter le code de la route

En tant que cycliste, tu partages l'espace avec les automobilistes, les autres cyclistes, mais aussi avec les piétons, qui sont prioritaires par rapport à toi. Fais attention à ton environnement et respecte les panneaux de signalisation, les feux rouges et les marquages au sol. Si tu n'es pas au point sur les règles de circulation, consulte ce lien. Pense à indiquer tes changements de direction en tendant ton bras à gauche ou à droite. Si tu roules avec des ami·es, privilégiez la file indienne. Ne roule jamais avec des écouteurs ou un casque, c'est dangereux et passible d'une amende. Et bien sûr, ne prends pas ton vélo si tu as trop bu !

3. Prévoir ton itinéraire

Que ce soit pour un trajet que tu as l'habitude d'effectuer autrement ou bien une promenade du dimanche, prends le temps de planifier ton itinéraire à l'avance. Tu peux utiliser une application spécialisée, comme GeoVelo, qui te propose des itinéraires adaptés au vélo en privilégiant les pistes cyclables. Si tu décides de partir à l'aventure en vélo, il existe des véloroutes que tu peux suivre pour quelques heures, jours ou semaines : tu trouveras des infos sur France Vélo Tourisme et sur EuroVelo.

4. T'équiper correctement

Tu nous vois venir : oui, mettre un casque c'est important et ça peut te sauver la vie. Le casque doit être attaché et bien ajusté : s'il bouge dans tous les sens quand tu remues la tête, c'est qu'il est mal mis ou qu'il n'est pas à ta taille. Sache aussi que tu devras changer de casque s'il subit un choc lors d'une chute. Si tu prévois de rouler quand il fait nuit, il te faudra également des vêtements ou des accessoires réfléchissants. Privilégie des vêtements confortables, dans lesquels tu peux bouger facilement, et évite les jupes ou robes longues qui risquent de se prendre dans les pédales ou les roues. Prévois aussi un anti-vol solide (de préférence en U) pour attacher ton vélo lorsque tu fais des pauses.

5. Aller à ton rythme

Si tu commences, ne te lance pas dans des trajets trop longs ou compliqués, et ne cherche pas forcément à aller vite. L'objectif est plutôt d'apprécier tes déplacements à vélo et de profiter de ces moments suspendus. Il faudra aussi un peu de temps à ton corps pour s'habituer et développer l'endurance nécessaire. N'hésite pas à descendre de ton vélo si tu es perdu·e ou si tu ne te sens pas en sécurité. Il n'y a pas de honte à faire une pause ou à marcher avec ton vélo à côté de toi.

Le site de la FUB (Fédération des Usagers de la Bicyclette) contient des infos et des conseils pour choisir un vélo, bien s'équiper, pratiquer le vélo au quotidien en toute sécurité. Tu y trouveras également les contacts des associations locales, des ateliers vélo... Si tu veux apprendre à faire du vélo ou te remettre en selle, tu peux te rendre dans une vélo école.

Se distraire
Se déplacer
Prendre soin de soi

Actualité mise à jour le 21/05/2024