Ecoles publiques, privées : quelques points de repères

Construire son parcours

Ajouter aux favoris
Ecoles publiques, privées : quelques points de repères

Crédit photographique : cottonbro - Pexels

Ecole publique, privée, sous contrat, hors contrat, reconnue, agréée… Pas simple de se repérer !

Voici les questions que tu dois te poser avant toute inscription : droit à une bourse, reconnaissance du diplôme, frais d’inscription et de scolarité… Les réponses ne sont pas les mêmes selon les écoles. Alors on te dit tout !

Écoles publiques et privées sous contrat 

Les écoles publiques et privées sous contrat sont automatiquement reconnues par le ministère de l’Enseignement supérieur. Elles ouvrent le droit à une bourse (attribuée sur critères sociaux) et les diplômes et qualifications sont reconnus systématiquement.
Les enseignant·e·s des écoles privées sous contrat sont formé·e·s et recruté·e·s selon les mêmes modalités que dans le public. L’enseignement, les programmes et les horaires sont aussi identiques.

Par contre, si l’école publique est gratuite, des frais de scolarité sont demandés par les écoles privées sous contrat. Ils varient d’un établissement à l’autre mais sont moins chers que dans une école hors contrat.
L’université, les Instituts Universitaires Technologiques (IUT), les Instituts d’Administration des Entreprises (IAE) ou les Instituts d'Études Politiques (IEP) sont des organismes publics. Les frais de formation se limitent généralement aux droits d’inscription.

Écoles privées hors contrat 

Il existe plusieurs statuts pour les écoles privées hors contrat. Le coût des études varient d’une école à l’autre. Renseigne-toi bien avant de t’inscrire !

Établissement délivrant un diplôme visé par l’Etat et/ou établissement reconnu par l’Etat
C‘est une garantie de qualité et d’un bon niveau d’enseignement.
Si tu t’inscris dans une de ces écoles, tu peux peut-être avoir droit à une bourse sur critères sociaux. Renseigne-toi auprès du Crous.

Ecoles consulaires
Il s’agit d’organismes de formation qui dépendent des Chambres de Commerce et d’Industrie (CCI) et des chambres des métiers. Ils sont également reconnus par l’Etat et bénéficient d’une proximité avec les milieux professionnels et les employeurs.

Attention à la qualité du diplôme et des enseignements des écoles non reconnues et dont le diplôme n’est pas visé par l’Etat. Celles-ci sont de loin les plus nombreuses ! Les débouchés peuvent être limités, même si les formations sont coûteuses.

Établissement agréé par l’Etat
Cela signifie simplement que l’établissement a passé un accord avec la sécurité sociale pour que ses étudiant·e·s puissent bénéficier de la couverture sociale. Ce n’est donc pas une garantie de qualité de l’enseignement.

Ecoles d’ingénieurs
Les écoles d’ingénieurs peuvent être publiques ou privées. Mais dans tous les cas, elles délivrent un diplôme d'ingénieur reconnu par la commission des titres d'ingénieurs (CTI).

Petit focus sur les diplômes

Le statut de l’école est une chose, mais la valeur de diplôme obtenu en est une autre.
Si tu prépares : 

  • un diplôme national : CAP, bac, bac pro, BTS…
  • un diplôme universitaire : BUT, licence, master, DU…
  • un DE ( Diplôme d’Etat), exigé pour exercer certaines professions, notamment dans les secteurs de la santé, du social et des carrières artistiques. 

Aucun problème, ton diplôme est reconnu !

Si tu prépares un autre diplôme, délivré par une école privée, assure-toi qu’il sera reconnu sur le marché du travail en faisant une recherche sur francecompetences.fr.
Ce site recense tous les diplômes et titres certifiés par l’Etat

Dans tous les cas, attention aux publicités sur les sites internet et brochures des établissements privés. Le mieux est de demander à l’école quel est précisément son statut.

Profite des journées portes ouvertes (JPO) et des salons de l’orientation pour  poser des questions aux élèves et/ou aux professeurs.
Quelques exemples :  

  • Quel est le taux de réussite aux examens ? Le taux d'insertion sur le marché de l’emploi ?
  • Le diplôme est-il certifié?
  • Que comprennent les frais de scolarité ?
  • Si vous devez effectuer un stage d’étude, est-il inscrit au programme ? Il doit obligatoirement l'être pour être appelé "stage d'étude" et déboucher sur une convention.
  • Quelles sont les passerelles possibles pour une poursuite d'études ?
  • Depuis combien de temps l’école est-elle ouverte ?
  • L’école a-t-elle développé des partenariats avec des entreprises ?_________________________________________________________________________


 

Article mis à jour le 05/10/2022